jeudi 4 septembre 2014

Contes des Royaumes, tome 2 - Charme

J'avais passé un très bon moment avec le premier volet des Contes des Royaumes, et ce malgré les nombreux avis mitigés à son sujet. Ce second tome semble avoir réussi à trouver son public, et il faut avouer que c'est bien mérité.

Qui ne connaît pas l'histoire de Cendrillon, cette pauvre jeune fille réduite à l'état de servante par sa méchante belle-mère? Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, la pantoufle de verre… 
Et si la vérité était tout autre? Maintenant, plongez dans l'histoire de Cendrillon, telle qu'elle n'a jamais été racontée...

J'avoue que j'attendais beaucoup de ce livre. Considéré comme bien meilleur que son prédécesseur Poison, j'espérais donc qu'il soit vraiment à la hauteur, et je dois dire que ce n'était pas gagné...
J'ai entamé cette lecture avec entrain, avant de me prendre une sacrée douche froide: je n'accrochais pas du tout au personnage de Cendrillon, ce qui m'a tout de même posé un sacré problème, vu que la demoiselle est l'héroïne du roman! En effet, je la trouvais gamine, et très égoïste: ses crises de jalousie, ses claquements de porte, ses jérémiades à tout va me la rendaient difficilement supportable.
Fort heureusement, les péripéties qu'elle va vivre tout au long du roman vont lui apporter une maturité bien agréable!

La plume de Sarah Pinborough se lit toujours aussi bien, c'est fluide et agréable, et il m'aura fallu un jour et demi pour venir à bout de ce petit roman bien sympathique.
L'auteur fait allusion à plusieurs contes de notre enfance, se les réappropriant de manière très personnelle, leur offrant ainsi une nouvelle jeunesse. Je pense d'ailleurs que c'est ce qui fait la force de cette trilogie: la réécriture des contes dans une nouvelle vision inédite, tout en gardant malgré tout quelques éléments tels que nous les avons toujours connus.
Nous avons donc ici, outre Cendrillon, des allusions à Robin des Bois, à la maison de pain d'épices de Hansel et Gretel, ou encore à la Reine des Neiges et son hiver perpétuel.
Que ceux qui s'inquiétaient également du sort de Blanche-Neige à la fin du tome 1 se rassurent, puisque Sarah Pinborough nous donne des nouvelles de la belle, ainsi que du prince et du chasseur.

L'histoire de Cendrillon elle-même prend une nouvelle tournure: certes, Cendrillon rencontre sa marraine la (bonne) fée, reçoit des chaussures non pas de verre mais de diamants, doit rentrer du bal à minuit, et le prince tombe toujours amoureux d'elle au premier regard, mais elle s'aperçoit bien vite que la vie est loin de ressembler à un conte de fées, et qu'il ne reste plus grand chose une fois la magie évaporée.
Là où l'auteur fait fort, c'est offrant une variante à l'histoire: si la sœur de Cendrillon se coupe toujours le pied dans l'espoir d'entrer dans la pantoufle, elle fait heureusement preuve de plus de jugeote par la suite.

Cendrillon elle-même évolue tout le long du récit, passant de la jeune écervelée qui croit au coup de foudre et au prince charmant (ou pas ^^) à une jeune femme posée, plus mûre, et qui sait enfin ce qu'elle veut. Il lui faudra vivre plusieurs déboires pour se rendre compte que le bonheur ne se cache pas forcément où on le pense, et que parfois il peut même se trouver sous notre nez sans que l'on s'en aperçoive.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Rose, la sœur de Cendrillon: c'est une jeune fille sur qui sa mère place tous ses espoirs, espérant grâce à un éventuel mariage princier retourner à la Cour. Leur relation s'épanouit au fil des pages, et d'étrangères elle deviendront enfin des sœurs unies.
Quant à la belle-mère, qui a dit qu'elle devait forcément être une marâtre, et que la marraine se devait d'être une bonne fée? ;)
Le prince n'est pas la figure masculine la plus intéressante: il ne voit que la beauté, les apparences, je l'ai trouvé un peu fade et lâche, contrairement au chasseur qui, une fois encore, occupe le devant de la scène, ce qui n'a pas été pour me déplaire! ^^

Quant à la fin, elle vous réserve une jolie petite surprise... Je ne vous en dirai pas plus, pour vous garder le suspense entier! En tout cas, c'est une lecture que je ne peux que vous conseiller!


lecture agréable


Logo Livraddict

4 commentaires:

  1. Je n'avais pas vraiment adhéré au premier tome qui m'avait un peu déçu. Mais après avoir lu ton avis je me dis que je devrais peut être donner sa chance à cette suite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux lui donner une chance sans hésiter, il est vraiment très bien! :)

      Supprimer
  2. J'ai moi aussi eu du mal avec le premier tome, puis ça allait mieux avec celui-ci. Cendrillon m'a fait lever les yeux au ciel - beaucoup moins mature et réfléchie que Rose, que j'ai adoré surtout à la fin.
    Et puis cette intrigue de dingue à la fin je ne m'y attendais pas du tout. J'ai mieux aimé en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais le meilleur reste quand même le tome 3 ^^

      Supprimer