jeudi 4 décembre 2014

Psycho Killer

De cet auteur anonyme, je n'avais lu que le premier tome de la série sur le Bourbon Kid, et je m'en rappelais surtout le côté décalé, déjanté et très visuel de son style, le tout saupoudré d'une bonne dose d'humour noir. Il était donc naturel qu'avec son résumé accrocheur, Psycho Killer me fasse de l’œil...

B Movie Hell, paisible bourgade de 3672 habitants. Paisible? Pas tant que ça, si l'on considère qu'un tueur mystérieux portant un masque surmonté d’une crête iroquoise rouge prend un malin plaisir à assassiner certains des habitants de la ville.
Le FBI confie l’affaire à Milena Fonseca et Jack Munson, spécialiste des opérations clandestines. Bientôt de mystérieux liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d’Etat, l’opération Blackwash.
La collaboration entre le FBI et les autorités locales s’annonce difficile, les habitants de B Movie Hell étant bien décidés à garder leurs nombreux secrets et à résoudre seuls cette histoire de meurtres...

Si je ressors globalement satisfaite de ma lecture, j'avoue que celle-ci ne s'est pourtant pas déroulée sans mal.
Nous arrivons donc à B Movie Hell, modeste et paisible bourgade, qui se retrouve bientôt le théâtre de meurtres abominables. Un homme avec un masque à la crête iroquoise semble en effet bien décidé à assassiner tous ceux qui se trouvent sur son passage. 
Dès le début se pose la question: pourquoi B Movie Hell en particulier? Est-ce à cause de l'homme qui se trouve à sa tête, Silvio Mellencamp, un ancien producteur de films porno et trafiquant à ses heures, ou de son bordel, Le Minou Joyeux (oui je sais, c'est très classe ^^)?
C'est donc à un couple d'agents du FBI que l'affaire est confiée, Milena Fonseca, bosseuse et assez autoritaire, et Jack Munson, ancien agent alcoolique et mis en retraite forcée suite à une bavure.

Ca avait l'air bien parti, j'avoue même m'être éclatée au début de ma lecture. Le hic? Ce livre est un hommage aux films de série B (d'où le nom de la ville), un slasher jubilatoire, seulement trop de cliché tue le cliché...
Déjà le tueur, échappé d'un asile psychiatrique et qui avec son masque à la crête iroquoise tue juste pour le plaisir de dézinguer les pauvres habitants de B Movie Hell. Ensuite, l'ancien agent alcoolique mais qui accepte une dernière mission rédemptrice; les patients de l'asile (dont un certain Dominic Touretto); la serveuse Candy, blonde à forte poitrine et avec un uniforme trop petit et un tablier rose; la prostituée enceinte et fan de Dirty Dancing, et puis Silvio Mellencamp, le producteur de films porno véreux qui passe son temps à poil à se faire faire des fellations...

Je suis arrivée assez facilement à la moitié du livre, et là mon intérêt s'est émoussé: je me demandais comment l'auteur allait bien pouvoir faire traîner encore son intrigue sur 200 pages, et je craignais le pire. Puis d'un coup Munson trouve THE indice qui change tout, et là j'avoue avoir ressenti un petit sentiment d'injustice: comment il a pu tout comprendre d'un coup alors que moi j'étais toujours aussi larguée? 

Le bon côté, c'est que ça a relancé mon intérêt pour ce récit, puisque cette révélation donne un second souffle au récit, un rythme nouveau s'est installé. Petit à petit les explications nous sont données, et j'ai alors pu à mon tour comprendre le pourquoi du comment de tout ce bazar, et j'ai fini ce livre avec le sourire aux lèvres, en me disant que l'auteur était totalement barré, mais que c'est ce que j'ai justement préféré.

Au final, ce roman déjanté est vraiment sympathique, avec juste un petit bémol à cause de ce temps mort vers le milieu.

lecture agréable

Logo Livraddict

6 commentaires:

  1. J'avais bien aimé les deux premiers tomes de la saga du Bourbon kid du même auteur, je lirais bien aussi ce livre pour retrouver ce côté déjanté :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que l'auteur a un style à part, c'est encore plus flagrant ici que dans le Bourbon Kid je trouve... Si tu le lis j'espère que tu aimeras :)

      Supprimer
  2. Il faut absolument que je me procure ce livre. Je suis une grande fan de sa saga Le Bourbon Kid, et d'ailleurs j'ai le dernier tome dans ma Pal. Bref, ça me fais plaisir de voir ce livre sur ton blog, je trouve qu'il n'est pas trop vu sur la Blogo ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que le premier tome du Bourbon Kid, mais j'avais trouvé le style décapant, et je voulais voir ce que l'auteur pouvait proposer d'autre ^^

      Supprimer
  3. Je suis tellement fan de cet auteur, ses livres sont déjantés, complètement à part !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ^^ et c'est ça qui est bon! :)

      Supprimer