vendredi 13 novembre 2015

Le prof, moi & les autres

J'ai lu tellement d'avis élogieux sur ce livre, que je n'ai pas pu résister à l'envie de le choisir lors de la dernière Masse Critique. Moi qui en général trouve beaucoup à redire sur les livres jeunesse, je dois avouer que pour une fois la magie a opéré...

Lara a 15 ans et sa vie est un enfer.
Au lycée, elle fait office de souffre-douleur et subit sans cesse les moqueries des élèves. Chez elle le tableau familial est sombre, l’alcoolisme de son père mène ses parents droit vers la séparation.
L’arrivée de Ben Jagger, le nouveau professeur de littérature, va lui redonner goût à la vie et pourrait bien tout changer…

J'ai refermé ce livre encore toute chamboulée par ce que je venais de lire, mon petit cœur de midinette en compote et la larme à l’œil. Vous l'aurez compris, ce livre ne m'a pas laissée indifférente, loin de là! Je suis passée par toute une gamme de sentiments très variés, de la colère à la joie, du rire au dégoût, j'ai eu la gorge serrée, des papillons dans le ventre, bref j'ai vécu cette lecture à 100%.

J'ai été bluffée par le courage de Lara face au déferlement de haine dont elle est victime. A l'âge où il est si difficile de savoir qui l'on est, où les fringues de marque comptent plus que la personnalité, aller au lycée est une véritable sinécure. 
Le père de Lara a fait faillite, il a tout perdu, les obligeant à déménager dans un logement social et à renoncer à tout ce qui pouvait contribuer à leur bien-être. Seul vestige de leur ancienne vie: les frais de scolarité exorbitants de Lara, excellente élève qui fréquente une école privée. 

Au début, on se dit que Lara a juste à subir quelques moqueries, pas grave, c'est juste des paroles en l'air, plus bêtes que méchantes. Sauf que bientôt, les paroles se font plus violentes avant de laisser place à des actes qui relèvent presque de la barbarie.
Des blagues lourdingues sur sa couleur de cheveux ou son nom de famille, on passe à la destruction d'objets personnels ou à des actes physiques du style crachat ou cheveux brûlés.
Et là on se demande bien ce que Lara a pu faire pour justifier un tel acharnement: en fait rien, elle a juste eu le malheur de devenir pauvre. Basta. Sa mère fait des ménages, entre autres chez sa pire ennemie, du coup Lara se sent pieds et poings liés car dénoncer son bourreau reviendrait à faire perdre son job à sa mère. 

C'est au milieu de cette situation cauchemardesque qu'arrive le nouveau professeur de littérature, Ben Jagger. Il est beau, ses cours sont intéressants, et très vite il décèle un fort potentiel chez Lara. Alors que toutes les filles seraient prêtes à se damner pour qu'il daigne les regarder, la seule qu'il semble avoir remarquée c'est Lara. 
Ben semble être le seul à voir que quelque chose ne va pas et il est prêt à aider notre héroïne, bref il est le rayon de soleil qui manquait à sa vie, celui grâce à qui elle a encore envie d'aller au lycée malgré la situation. Je crois d'ailleurs que personne à part lui ne mesure la gravité du harcèlement dont est victime Lara, il arrive vraiment au bon moment et personne n'aurait pu l'aider et la sauver comme lui l'a fait.

Bien évidemment, les choses ne vont pas en rester là, très vite Ben et Lara vont se découvrir des sentiments qui dépassent le cadre habituel des relations prof-élève. Cette romance, qui à la base ne devrait pas exister, est très bien amenée, et pour ma part (vous pouvez me huer ^^) je ne l'ai pas trouvée choquante
Bien sûr, ils transgressent un interdit, la limite entre prof et élève est ici franchie, mais vu que la différence d'âge est vraiment faible, cela n'a au final rien d'étonnant. 
De plus, quelle élève n'a jamais craqué sur un prof un tantinet mignon?  Je me rappelle d'un prof au lycée qui, sans être une gravure de mode, avait tellement de charisme qu'on ne voyait que lui, et qui se faisait courser dans les couloirs par des élèves qui désespéraient qu'il leur accorde un regard!

Ben passe donc de prof de littérature à petit ami, même s'il tente de repousser Lara et de maintenir de la distance entre eux. C'est vrai qu'il est l'adulte, donc la personne responsable, mais je pense que parfois il est juste impossible de lutter contre ses sentiments. 
Je n'ai rien vu de malsain dans la relation de Lara et Ben, même si je suis parfaitement consciente que dans la réalité certains n'hésiteraient pas à user de leur autorité et de leur statut pour tenter d'influencer une gamine de quinze ans. Ici je n'ai vu qu'un couple de jeunes amoureux qu'on empêche d'être ensemble, alors que leur relation ne choquerait personne si Ben n'était pas le prof de Lara. Au final, s'ils avaient attendu un peu, ils auraient pu être ensemble sans que personne y trouve à redire.

Le dernier point fort de ce livre, c'est la fin. Pour ma part, je l'ai trouvée parfaite, je ne pense pas que cette histoire aurait pu se terminer autrement. L'analyse finale de Lara sur ce qu'elle a vécu est très juste, son raisonnement fait de la peine, mais je pense que les choses sont mieux ainsi, même si ce n'est pas la fin la plus heureuse que j'ai lu.

Bref, j'ai vraiment adoré ce livre, les personnages m'ont fait vibrer, je suis passée par tout un tas d'émotions, et l'auteur a réussi le pari de me faire vivre son histoire à 100% alors même que ce genre de livres n'est à la base pas mon préféré. C'est un livre que je recommande absolument!

coup de cœur!

Logo Livraddict



Encore merci à Babelio et à leur Masse Critique pour m'avoir permis de découvrir ce livre!

6 commentaires:

  1. Il est déjà dans ma wish depuis quelques chroniques que j'ai vu mais il a l'air tellement super :p J'ai hâte de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment top, j'espère que tu aimeras :)

      Supprimer
  2. Il m'intéresse énormément, je le note !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai été un peu mitigée pour ma part ^^

    RépondreSupprimer