mardi 5 juillet 2016

L'enfant aux cailloux

J'avais entendu parler de ce roman il y a un petit moment, mais sans oser y regarder de plus près. Il aura fallu d'une vidéo Booktube (je ne sais plus chez qui, shame on me!) pour que je me décide à l'acheter. Et pour un premier essai avec l'auteur, c'est plus qu'amplement validé!

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s'ennuient tellement - surtout le dimanche - qu'elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas.
Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre...
Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n'a plus qu'une obsession: aider ce petit garçon qui n'apparaît ni dans le registre de l'école, ni dans le livret de famille des voisins.
Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas?

J'avoue avoir été déroutée par le début de ma lecture: on y suit en effet Elsa lorsqu'elle est enfant, puis adolescente et enfin dans sa vie d'adulte. Ce n'est qu'un peu plus tard que l'on comprend l'utilité de ces chapitres, qui nous aident à y voir un peu plus clair à propos d'Elsa.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que un personnage un peu spécial, au caractère particulier. Autre petite particularité: elle est capable de voir les morts.
Comme beaucoup de vieilles dames, Elsa se sent seule et reporte la faute sur son fils, à qui elle se plaint beaucoup en lui reprochant de ne pas venir la voir suffisamment souvent.
Plus on avance dans le récit, plus on s'aperçoit qu'Elsa est un peu instable, obsessionnelle. Du coup, quand elle repère ce petit garçon esseulé et en apparence maltraité dans le jardin de ses voisins, tout bascule, et elle va tout faire pour tenter de le sauver. 

Seulement voilà, cet enfant existe-t-il vraiment, ou n'est-il qu'un délire de plus? Car quand on connaît le passé de mamie Elsa, le doute est franchement permis! La police ne la croit pas, les services sociaux non plus et son fils lui-même a de sérieux doutes, d'autant plus que l'existence de cet enfant n'est mentionnée nulle part: pas d'inscription à l'école, ni de mention dans le livret de famille des parents. Du coup, qui croire?

Pour ma part, j'ai longtemps hésité, me demandant au vu de la personnalité d'Elsa si elle n'était pas en train d'imaginer cet enfant, si ce n'était pas un prétexte pour que son fils s'occupe d'elle, tandis qu'à d'autres moments j'étais aussi persuadée qu'elle que ses voisins n'étaient pas clairs et que leur attitude était franchement louche...

Bref, vous l'aurez compris, l'auteur m'a totalement embarquée dans son histoire, j'étais scotchée à mon livre, bien décidée à connaître enfin le fin mot de cette histoire. Les pages se sont tournées toutes seules, jusqu'à ce dénouement qui m'a laissée bouche bée. Je me doutais bien de certains détails, mais jamais je n'aurais pensé que ça irait si loin et que ça se terminerait de cette façon: je me suis totalement laissée avoir!

Alors, qu'en est-il vraiment? Pour le savoir, lisez ce livre!

lecture très agréable

Logo Livraddict


4 commentaires:

  1. Depuis la vidéo Booktube de Il est bien ce livre, ce livre a atterit dans ma PAL. Ta chronique est très encourageante à l'y sortir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'espère qu'il te plaira alors :)

      Supprimer
  2. Comme la route des lecteurs, j'ai envie de lire ce livre depuis la vidéo de Séverine de ilestbiencelivre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu la vidéo, pour ma part c'est celle de Cédrik Armen qui m'a donné envie de le lire ^^

      Supprimer