lundi 23 janvier 2017

Les frères O'Neil, tome 1 - La danse hésitante des flocons de neige

Cette romance doit bien traîner depuis au moins 18 mois dans ma tablette. Le Cold Winter Challenge était donc l'excuse parfaite pour l'en sortir...

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont: celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients: primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts, ce n’est vraiment pas son idéal; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités: c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

Bizarrement, malgré son côté parfois très guimauve et souvent très cliché, j'ai pris plaisir à lire cette petite romance de Noël. C'était sympa, bien que pas transcendant, mais je me suis prise au jeu et l'ai dévorée en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Car il faut bien dire qu'une petite sucrerie comme celle-ci, ça fait du bien au moral de temps en temps, à condition bien sûr de ne pas en abuser!

J'ai adoré les descriptions de Snow Crystal, j'ai trouvé les paysages grandioses, le dépaysement a été total. Je ne suis allée qu'une fois à la montagne, et à part pour les 2 balades en raquettes j'avoue ne pas avoir du tout apprécié mon séjour. Je serais plutôt du style à rester enfermée dans un chalet en rondins, au chaud devant un feu, avec un plaid, un chocolat chaud et un bon livre. Regarder le paysage, oui (ça doit être magnifique d'ailleurs), le reste, très peu pour moi! 

Du coup, j'ai compris le désarroi de la pauvre Kayla face à cette étendue glacée, elle qui n'a l'habitude que de son immeuble de verre à Manhattan et de ses escarpins haut perchés.
Donc oui, j'ai ri face à ses gaffes, à sa maladresse, je l'ai trouvée touchante même si pas très fut-fut en voyant la garde-robe qu'elle s'était composée. Mais bon, je ne suis pas sûre que j'aurais fait meilleure figure qu'elle, du ski je me rappelle surtout les chutes les fesses dans la neige plus que du reste.

A part ça, je dois dire que j'adorerais avoir une famille aussi unie que celle de Jackson, même si ça doit être un peu (beaucoup) intrusif par moments et un peu intimidant pour un étranger. Ils s'aiment, se serrent les coudes, mais comme dans beaucoup de familles ne sont pas toujours capables de se parler et de se comprendre.
C'est un peu un grand clan, plusieurs générations se côtoient avec plus ou moins de réussite, ils se soutiennent dans les bons comme les mauvais moments, bref c'est un peu la famille idéale!

Alors quand Kayla, qui déteste Noël et qui, surtout, a un passé familial très douloureux, débarque au milieu de cette ambiance chaleureuse, le contraste lui fait l'effet d'une gifle. Je ne vous expliquerai pas en quoi consiste le traumatisme qu'elle a vécu, histoire de ne rien vous spoiler, mais j'ai trouvé ça assez dur, faire subir ça à une gamine, c'est... pffff!
Résultat: Kayla perd ses moyens, rate sa présentation et perd sa crédibilité face au grand-père, vieux bougon qui ne comprend pas qu'il faut vivre avec son temps et moderniser les choses s'il ne veut pas perdre Snow Crystal.

Fort heureusement, la magie va opérer et transformer notre Kayla en experte de la région, et tout cela en à peine une semaine. Comme dans toute romance de ce genre qui se respecte, oui il y aura un happy end, mais je ne vous dirai pas sous quelle forme!
Et c'est peut-être là que le bât blesse un peu: Kayla la citadine pure et dure va se retrouver comme un poisson dans l'eau à Snow Crystal, elle va tomber amoureuse de la région... Ca m'a paru presque trop facile.

Mais je pense que ce qui m'a le plus fait lever les yeux au ciel, c'est le nombre impressionnant de fois où l'on rencontre les termes d'"alchimie sexuelle". Dès que Kayla rencontre Jackson, elle est attirée par lui et vice-versa. Ok, ils se plaisent, mais cette "alchimie sexuelle"? Sérieusement j'ai cru faire une overdose. Elle si parfaite entre eux, ils sont si attirés l'un par l'autre, oh mon dieu qu'est-ce que ce serait s'ils se laissaient aller, et toute cette tension oh je n'en peux plus, blablabla... Sautez-vous dessus et qu'on en finisse, pitié!

Exception faite de cela, cette romance est mignonne à souhait, j'ai ri de nombreuses fois, j'ai versé ma petite larme à la fin, c'est vraiment le bouquin typique à lire en cette saison, mais franchement le déferlement d'hormones était vraiment de trop.
Je n'ai pas pu m'empêcher de lever les yeux au ciel en voyant Kayla se transformer radicalement au contact de Jackson, j'ai vu venir la fin à des kilomètres et pourtant je ne peux pas nier avoir passé un bon moment en compagnie de ce livre, qui n'est pas sans me rappeler Magie Irlandaise de Nora Roberts.

Changez les noms des lieux et des personnages, et il vous restera une recette très semblable: le frère aîné qui finit avec une citadine pur jus, étrangère à leur mode de vie; le cadet qui un jour se rend compte que son amie d'enfance est bien jolie, qu'elle lui plaît au-delà du raisonnable et qu'il aimerait bien vivre une toute autre relation avec elle; quant au dernier c'est peut-être là que l'histoire est la moins ressemblante (d'après ce que j'ai pu lire du résumé).

Malgré tous ces petits défauts, j'avoue que je retournerai volontiers à Snow Crystal. Peut-être pas cette année, mais pour un prochain Cold Winter Challenge, qui sait?

lecture agréable


Logo Livraddict


4 commentaires:

  1. Cette saga me tente beaucoup et même si il y a quelques défauts, je pense qu'elle peut me plaire. A voir pour Noël :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment la période idéale! ^^

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce premier tome :D
    C'est vrai que c'est un changement radical pour Kayla mais, d'un autre côté, on s'attend un peu au côté peu réaliste dans ce genre d'histoire ^^ Parfaite pour Noël, en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est digne d'un téléfilm de M6 niveau crédibilité mais bon, c'est Noël on pardonne tout :)

      Supprimer