vendredi 4 août 2017

Code 93

Voilà, ça y est, depuis le temps que je voulais découvrir la plume d'Olivier Norek (en même temps j'en ai entendu tellement de bien qu'il était impossible que je résiste!) c'est enfin chose faite! Alors, les éloges sont-ils mérités ou bien m'a-t-on survendu la chose?

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.
Une série de découvertes étranges - un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par auto-combustion - l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.
Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

Enfin! Je me suis décidée à découvrir le sieur Norek. Bon ça partait plutôt mal, puisque je m'étais d'abord procuré Territoires, soit le second livre consacré au personnage de Victor Coste. Tant qu'à faire, autant bien faire les choses, je me suis donc procuré le premier tome, et hop je n'avais plus qu'à!

Je ressors conquise de cette lecture. L'auteur a bien su me hameçonner, je n'ai pas pu résister au charme de Coste, ce flic dévoué à son équipe et prêt à se sacrifier pour elle. Bon certes il ne fait pas forcément dans la dentelle (remarquez c'est pas ce que je lui demande ni ce que j'attends de lui) mais j'aime bien les flics un peu bourrins.

Bon en fait Coste il est surtout désabusé et ça ressent dans l'écriture. Le réalisme pointe au détour des phrases, ça sent le réel, le vécu, c'est assez brut de décoffrage et même un peu déstabilisant par moments. Heureusement, il y a des petites pointes d'humour bien senties et bienvenues qui permettent d'alléger une atmosphère parfois lourde et menaçante, et ça, ça fait vraiment du bien! 
J'aime les polars noirs, mais je ne suis pas contre une petite touche de légèreté de-ci de-là!

Mais bon, cette noirceur ne m'a vraiment pas dérangée, et je me suis retrouvée à tourner les pages à toute vitesse afin de comprendre ce que pouvait bien signifier les lettres anonymes que reçoit Coste. Le fait que les chapitres soient courts donne du rythme à ce roman qui n'en manque pourtant pas, c'est direct et efficace et je ne me suis pas ennuyée un instant! 
Je ne suis pourtant pas fan de politique ou de complots, les blablas autour des chiffres et des statistiques m'ennuient d'habitude au plus haut point, mais l'auteur présente et explique si bien les choses qu'il est impossible de s'y perdre.

Alors oui, c'est vrai que la fin m'a laissée un peu sur ma faim, justement. Pas de grosse surprise, mais un goût de reviens-y franchement pas désagréable. Ca tombe bien, les 2 tomes suivants sont d'ores et déjà dans ma PAL...

lecture très agréable

Logo Livraddict

   
             

 

2 commentaires:

  1. Il se trouve dans ma PAL. Je suis contente de savoir que ce premier tome t'a plu ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais lu l'auteur mais je suis assez curieuse, surtout que j'aime bien els ambiance assez sombres. Dommage pour la fin, par contre.

    RépondreSupprimer